Animer un crankbait est un poisson nageur de densité flottant, coulante ou suspending n’est pas chose compliqué, un article dédié au différentes façon possible pour animer un crankbait et tirer le meilleur de ce leurre de pêche extra. Ce leurre est typé power fishing, idéale pour la prospection rapide à une profondeur de nage donnée. Il émet de fortes vibrations qui permet que pêcher au crankbait procure des résultats régulier en toutes conditions. La botte secrète du crankbait: le bottom tapping !

On va par exemple animer un crankbait à brochet à l’aide de deux type d’animation leurres, découvrons ensembles comment obtenir ces deux types de maniements. Au même type qu’un leurre souple, un crankbait à petite bavette sera tout à fait capable de n’évoluer que dans 50 cm d’eau.

Animer un crankbait en récupération linéaire

Tout d’abord voici la base d’animation du crankbait, lancez-le à belle distance.

A son immersion ramenez au moulinet à vitesse régulière.

Ceci permet de bien animer un crankbait sur les zones de pêche que je ne connais pas encore.

Je peux vous assurer que c’est la meilleure manière pour animer un crankbait face à des poissons dont vous ne connaissez encore le niveau d’éducation. C’est aussi une de mes techniques de pêche préférée pour le brochet en étang.

Cette méthode est presque toujours payante sur le brochet, black-bass ou encore chaque fois que vous ne sauriez comment pecher le sandre sur un nouveau spot.

On va animer un crankbait en récupération linéaire à vitesse régulière.

Vous allez couvrir la majorité des conditions rencontrées avec une canne spinning ou casting.

L’intérêt d’animer un crankbait en animation linéaire est de pouvoir estimer rapidement la profondeur d’eau.

Ceci vous permet de pouvoir vous y adapter avec un modèle plus ou moins plongeant.

Jouez également avec une densité flottante, qui peut s’avérer meurtrière en stop and go (voir paragraphe suivant).

Enfin la physionomie du crankbait repousse et découpe les obstacles végétaux se présentant sur sa route. L’autre intérêt de ce leurre est de ne jamais s’accrocher, ou presque, sur le fond.

En effet sa bavette protèges les hameçons triples placés sous son ventre.

Animer un crankbait en récupération stop and go

Commençons par voir cette seconde méthode pour animer un crankbait.

Pour parvenir à ce type d’animation leurre, lancez vote crankbait au delà de la zone que vous souhaitez prospecter.

Ensuite récupérez-le au moulinet, à vitesse régulière, jusqu’à sentir la bavette toucher le fond.

Ce ressenti est le signal que votre crankbait est juste au dessus du fond.

Enfin à partir de ce moment marquer une pause va faire adopter différentes actions selon la densité de votre crankbait:

Leurre crankbait flottant: il remonte plus ou moins vite lors de la pause.

Crankbait suspending: il reste suspendu au dessus du fond.

Crankbait coulant: il termine sa course pour se poser sur le fond.

Animer un crankbait flottant en stop and go

A première vue avec un modèle flottant,  le leurre va remonter plus ou moins vite vers la surface. On distingue des modèles slow ou fast floating action.

L’intérêt va être double : pouvoir contourner un arbre couché sur le fond ou déclencher une attaque d’un poisson suiveur.

Pour bien animer un crankbait flottant en stop and go je vous invite à suivre une technique. Cela consiste à chaque lancer d’augmenter ou raccourcir le nombres de secondes à la pause.

On compte de 1 à 6 secondes selon le cas. Ainsi en 5 lancés vous trouvez les poissons actifs en cherchant les carnassiers aux leurres.

Faites un essai au bord pour évaluer la vitesse de remontée de votre crankbait.

Pour un crankbait parcourant 1 mètre vers la surface en 2 secondes, marquez des pauses stop and go de 6 secondes. De cette façon il va remonter de 3 mètres vers la surface.

Pour conclure c’est une technique terriblement efficace qu’aucun autre leurre ne propose.

Crankbait suspending en stop and go

Premièrement la grande différence lorsque vous allez animer un crankbait suspending va être sa densité.

Ceci va permettre au leurre au moment de la pause de le laisser suspendu un court instant parfaitement dans le cône visuel du carnassier.

En voyant votre leurre comme une proie proche de la mort.

Finalement animer un crankbait suspending en stop and go est souvent très efficace pour la pêche du sandre.

Le crankbait est une excellente technique sur les zones à poissons éduquer aux autres leurres flottants

Crankbait coulant en stop and go

Dans ce cas l’on va animer un leurre crankbait en stop and go uniquement sur des fonds propres (sableux, vaseux, limon, …).

Généralement ce sont des modèles silencieux. Ceux-ci ont l’avantage de ne pas éveiller la méfiance des carnassiers lunatiques sur les parcours surpêches.

Prenez simplement garde de ne jamais animer un crankbait coulant sur des zones encombrées. C’est le meilleur moyen pour vous prendre dans les embâcles et accrocs du fond.

Pour un conseil sur le choix ou la façon d’animer un crank vous pouvez poster vos questions ici.

Afin de bien animer un crank flottant en stop and go je vous invite simplement à chaque lancer d’augmenter ou raccourcir le nombres de secondes marqué à chaque pause (de 1 à 6 secondes selon le cas) ainsi avec 5 lancés vous allez trouver en un temps très court l’humeur et couche d’eau de tenue des carnassiers. Faites un essai au bord pour évaluer la vitesse de remontée de votre crankbait.

Par exemple un crankbait parcourant 1 mètre vers la surface en 2 secondes. Marquez des pauses stop and go de 6 secondes pour faire remonter de 3 mètres vers la surface votre crankbait. C’est une technique terriblement efficace qu’aucun autre leurre ne propose, servez-vous en à volonté !

Quitter la version mobile