Attractants et leurres: nombreux pêcheurs et fabricants ont depuis longtemps ajouté des attractants sur les leurres. Mais il est très difficile d’évaluer le binôme attractants et leurres. Comme les poissons ne peuvent pas parler et ne nous disent pas pourquoi ils ont mordu notre leurre, nous nous posons des questions. Pour beaucoup de gens, la réponse simple est « ça ne peut pas faire de mal ». Et c’est peut-être la réponse la plus sage après tout. Alors découvrons comment cela fonctionne.

Aujourd’hui, la majorité des leurres souples sont dotés de toutes sortes de parfums et attractants pour leurres. Ail, réglisse, crevettes, acides aminés, on trouve de tout, mais ce n’est pas parce qu’ils existent qu’ils servent à quelque chose ! Les affirmations les plus folles accompagnent ces produits, à savoir qu’ils permettent d’attraper plus de poissons, ou d’attirer les poissons d’une manière ou d’une autre. Enfin, penchons-nous sur une approche plus scientifique de la question, ce qui se passe réellement sous l’eau.

Attractants et leurres: la physique des odeurs

D’abord les attractants suffisent-ils à déclencher l’attaque ? Cela ne veut pas dire qu’attractants et leurres sont totalement inutiles et qu’il ne faut pas en tenir compte. Des expériences ont montré qu’un leurre odorant est plus souvent attaqué qu’un leurre sans odeur. En d’autres termes, l’attractant ne va pas attirer les poissons vers votre leurre, mais peut les inciter à attaquer. C’est déjà considérable, si vous voulez mon avis.

Attractants et leurres ne sont pas créés égaux. Les poissons carnassiers sont équipés de papilles gustatives dans leur bouche et autour de leur tête pour détecter une gamme d’odeurs assez étroite. Ces papilles sont en effet conçues pour détecter les aliments potentiels tels que les poissons fourrages, les écrevisses ou d’autres produits carnés, de sorte que les odeurs végétales sont totalement inconnues des carnassiers. Enfin, l’ail, l’anis ou la réglisse peuvent nous sembler appétissants mais sont totalement inutiles pour déclencher une quelconque réaction chez les poissons.

Attractans et leurres: composition de l'odeur

D’abord lorsque vous choisissez votre attractant à rajouter, ou des leurres déjà chargés faites attention à leur composition. Les odeurs à base d’huile ne seront pas détectées par les poissons. Comme elle n’est pas soluble dans l’eau douce, la molécule remontera inutilement à la surface. Ils peuvent cependant être utile pour masquer les odeurs négatives et répulsives déjà présentes sur le leurre, comme les composants de plastique.

Par contre, les produits à base d’eau et carnés comme les crevettes, poisson fourrage ou écrevisse peuvent aider à pousser les poissons à la dernière seconde et à transformer un poisson suiveur en attaque. Enfin, ils vont aider les poissons à garder plus longtemps le leurre et rajouter du temps au pêcheur pour placer un ferrage efficace.

Attractants et leurres: odeurs répulsives

Premièrement les pêcheurs doivent savoir que certaines odeurs peuvent avoir un effet répulsif sur les poissons. Il est difficile de faire le tri entre le mythe et la réalité, et dans le doute, il vaut mieux être prudent et éviter d’avoir les produits suivants en contact avec le leurre : insecticide (anti-moustique), crème solaire, tabac/nicotine, parfum et sueur.

Cette dernière contient de la L-sérine qui est un répulsif connu pour les poissons. Si vous devez toucher l’un de ces produits pendant la journée, gardez du savon de Marseille (biodégradable) avec vous. Enfin, lavez-vous les mains avant d’attacher un nouveau leurre.

Phéromone

Pour commencer les fabricants d’attractants et leurres prétendent que leur produit contiennet des phéromones. Le pêcheur considère cela avec une dose de scepticisme. Tout d’abord, il est impossible de se procurer ces hormones en quantité industrielle. Ensuite parce que les phéromones sont destinées à communiquer entre individus de la même espèce et sont spécifiques. Les phéromones sexuelles sont utilisées pour trouver un partenaire d’accouplement. Comment cela va-t-il aider un leurre à déclencher une attaque ? Il n’existe pas de phéromones d’alimentation.

Les kairomones sont destinées à la communication inter-espèces. Certaines peuvent être répulsives ou d’autres attractives comme le sang d’une proie blessée. Finalement, c’est une des raisons pour lesquelles les appâts vivants ou les poissons morts sont si efficaces.

Le mot de la fin sur les attractants et leurres

Pour commencer les attractants sur les leurres doivent être pris au sérieux par les pêcheurs. Par contre ne sont pas l’alpha et l’oméga que certains fabricants voudraient nous faire croire. Faites preuve de bon sens, méfiez-vous des répulsifs ! Pour conclure laissez les poissons vous dire si les attractants à leurres fonctionnent et ce qui ne fonctionne pas.

Quitter la version mobile