Brochet (esox lucius) c’est un poisson que l’on pêche en france, avec un équipement de pêche adapté pour bien pêcher en eaux douces. On peut aborder cette technique depuis un bateau de pêche comme un bateau pneumatique ou depuis un float tube. Il se pêche à la mouche au streamer mais ici nous développerons sa technique de pêche au leurre.

Le brochet est un poisson qui possède une faculté de mimétisme bluffante. Sa maturité sexuelle se situe aux alentours des 50 cms. En pêche de loisir il se pêche très bien au poisson nageur jerkbait.

Dépourvu de nageoires dorsales, il possède une aide à la navigation, supérieure, sur la partie caudale, complétée par des nageoires pectorales qui le « guide » cet ensemble l’aide à réaliser de grosses accélarations lors de ses chasses !

Avant de parler du matériel de pêche nécessaire nous allons détailler les zones et périodes de pêche du brochet au leurre. On le trouvera ainsi dans une couche d eau spécifique selon la saison de pêche.

Le brochet au fil des saisons : Printemps et été

Tout d’abord nous sommes à la belle saison ; les températures d’eau se réchauffent sur les postes à brochet shallow.

De plus à cette période sa digestion est accélérée par le réchauffement de l’eau il consomme plus que l’hiver. Le brochet choisis des poissons petits à moyens en grande quantité à cette époque.

Le brochet au fil des saisons : Automne et hiver

Avant tout la saison pré et post hivernale annonce une chute de températures qui va modifier le paysage. Ceci va supprimer la végétation aquatique pour orienter le brochet vers des zones différentes plus profondes.

C’est l’époque pour pêcher au leurre dur plongeant et aux leurres souples avec une animation ralentie.

Toute rupture de pente, arrivée d’eau et zone profonde sont les préférées pour l’habitat hivernal du brochet.

Il peut arriver sur des zones peu profondes de le voir actif dès qu’une belle journée ensoleillée arrive.

Les autres zones de pêche

Pour les autres zones, il se déplace peu et n’est pas prêt à de longue course poursuite. Réduisez donc l’animation trop rapide, pensez-y!

De même l’alimentation du brochet se trouve elle aussi ralentie par la baisse des températures de l’eau. Ceci va orienter le brochet à se nourrir de proies plus grosses en moins grande quantité. La faible température de l’eau va offrir une digestion lente au brochet. Privilégiez de gros leurres swimbait (big bait) en leurre dur ou souple (soft swimbait) pour la pêche. Ils sont parfait pour la pêche du brochet en linéaire.

Aussi tant que l’eau ne gèle pas, empêchant la pêche, vous pouvez continuez à pêcher aux leurres. De même l’équation parfaite pour réussir la pêche du brochet dans ces conditions extrêmes reste le volume du leurre.  Ainsi choisissez la vitesse d’animation qui doit être la plus lente possible.

Pour conclure le froid extrême et gel peut vous orienter vers une pêche aux leurres souples au drop-shot. Cette dernière permet d’animer un leurre juste sous le nez d’un gros brochet. En un mot il faut que le brochet n’est pas trop d’effort à fournir pour se saisir de sa proie.

Quel leurre pour le brochet ?

D’abord dans un ordre de préférence je pêche sur l’ensemble des parcours de pêche avec différents leurres. Du spinnerbait au chatterbait également au swimbait ou au big bait. Les gros leurres souples créature et finesse shad les jours de calme. Tout autant que la forme shad, modèle qui a inventé la technique du brochet au shad.

Enfin la pêche avec une cuillère tournante est excellente avec une animation et récupération linéaire.

Comment pêcher ce carnassier aux leurres?

Au premier abord d’un point de vue visuel, le brochet ne bénéficie pas d’un sens visuel coloré. Il distingue parfaitement les tonalités du noir au blanc avec l’ensemble des nuances grises correspondantes au couleur vue par l’homme. En contrepartie notre poissons distingue avec une grande précision la forme des proies à bonne distance.

D’une façon générale je pêche aux leurres en utilisant une animation en récupération linéaire plutôt lente toute l’année. Parfois avec des pauses (animation de leurre en stop and go) permettant aux mois les plus froids d’offrir une proie facile. En bref pour que cette animation soit efficace commencer par choisir son leurre souple, adapté aux types d’eaux et conditions de pêche (météo, luminosité, …).

Quitter la version mobile