Drop-shot: montage d’un ou plusieurs hameçons montés avec un noeud palomar ou spécial drop shot. On utilise cette technique pour animer des leurres souples shad ou finesse shad et un plomb rond spécial drop shot.

A la différence de la pêche au leurre souple sur une tête plombée, le drop-shot vous permet une liberté de mouvement du leurre très naturelle, qui sais faire la différence.

Le choix d’un matériel de pêche adapté (canne progressive et mouline) son élémentaires. Le nœud palomar est le nœud le plus utilisé pour ce montage nous en parlerons dans cet article.

Comment pecher en drop-shot ?

Premièrement le drop-shot c’est une technique de peche au leurre utilisant un plomb rond sur la partie terminale de la tête de ligne. On va y installer un leurre souple shad ou finesse shad sur différentes tailles d’hameçons. Le raccord entre la tresse et le fluorocarbonne se fait avec un noeud de albright ou palomard. L’action de pêche peut se faire sur place pendant un court instant. On l’utilise donc de façon insistante sur un poste propice à la pêche du brochet ou d’autre carnassier. Il est aussi possible de pêcher en drop shot avec une animation et récupération linéaire de leurre. Le montage drop-shot est également très intéressant pour les pêches aux leurres en mer, découvrons cela ensemble.

Drop-shot: comment faire ce montage et comment pêcher en drop-shot

Premièrement un montage drop-shot se fait rapidement rien de bien compliqué, pour cela il vous faut une pointe fluorocarbone. Ensuite un hameçon simple et un petit plomb de la forme et poids de votre choix.

Reliez tout d’adord votre tresse à votre tête de ligne fluorocarbone par un noeud de raccord tresse / fluoro appelé albright.

Fixez ensuite un hameçon simple sur votre bas de ligne à l’aide d’un noeud palomar. Il reste à placer le plomb drop-shot en partie terminale de la pointe fluorocarbone. On va le pincer directement sur le fil pour pouvoir réglable. Enfin on va faire évoluer le leurre souple en drop-shot à différentes hauteurs d’eau dans toutes les couches d’eaux.

Drop-shot en étang, canal, lac ou rivière calme

Le Drop-shot est efficace en eau calme car permet de donner vie aux leurres souples les plus évolués.

J’ai pour habitude de prospecter directement les abords de queue d’étang, obstacles et autres zones pour la pêche en linéaire du brochet au leurre souple. On pêchera également sandre et silure propices (arrivée d’eau, cassure du fond, …).

Déposez votre montage drop-shot au-delà de l’obstacle repéré puis tendez-votre tresse pour animer votre leurre souple sur place par tressautement de la tresse à partir de la pointe de la canne sans jamais soulever le plomb. Je vous invite à animer de cette façon votre leurre souple en montage drop-shot durant 8 à 10 secondes avant de déplacer le montage drop-shot quelques mètres plus loin.

Cette façon d’animer le leurre souple en drop-shot permet de laisser plus longtemps le leurre souple dans le cône visuel du carnassier sur un plan horizontal : le drop-shot est décisif sur les poissons apathiques ou inactifs (fortes chaleures d’été ou eaux froides de l’hiver).

Pêche rivière à courant et en fleuve

D’abord le drop-shot à sa place dans ce type de zone de pêche car permet avec la force du courant d’animer un leurre souple. On utilise un shad ou finesse shad quasiment sur place, il n’en faut pas plus pour capturer du sandre. Les poissons sont postés sur une rupture de pente ou au delta d’une embouchure et autres arrivées d’eau.

Pour cela déposer votre montage un tout petit peu au-delà de la zone pêcher et répétez le maniement décrit plus haut. On pratique une phase d’immobilité permettant au leurre de planer juste au-dessus du fond. Pour conclure c’est une animation leurre en drop-shot qui est la plus régulière pour pêcher.

Comment pêcher en mer

Pour commencer on peut pêcher toute l’année en mer dans 99% des conditions météo. La seule variante avec l’eau douce et le poids du plomb sur la partie terminale. Il doit être suffisant pour ressentir le fond et garder un contrôle parfait du leurre souple évoluant à proximité du fond pêché.

Cela permet des pêches finesses au leurre souple shad et finesse shad. Ceci car l’animation sur place et pression des courants donne vie presque seule au leurre.

En plus de l’animation leurre décrite plus haut (pêche au drop-shot en eau douce) on peut animer le leurre souple de façon linéaire. Pour cela on conserve la tresse en tension suffisamment pour sentir le plomb drop-shot se déplaçer lentement.

Avec cette animation au leurre souple le plomb va soulever des particules attirant à lui seul de beaux poissons. Des espèces tels que sparidés pagre et denti qui dans des conditions de grands calmes font la différence. Alors cette technique de pêche aux leurres devient meurtrière.

Il ne reste plus qu’au prédateur à se saisir du leurre souple monté plus haut sur le drop-shot. Cette technique permet de prendre du poisson régulièrement en mer et devient extrêmement ludique et productive. Pour conclure n’oubliez pas les grands fonds pour des pêches précises sur épaves du bar et loup.

Drop-shot statique ou linéaire ?

D’abord dans sa globalité tout le monde présente le drop shot comme une pêche statique. Pour ma part j’ai récemment découvert qu’il était aussi bon voir meilleur de pêcher en drop-shot en linéaire lent.

Cela permet de présenter un leurre, en apesanteur, flottant juste au-dessus du fond, avec un déplacement sur un plan horizontal et ce même à grande distance.

La pêche en drop shot en animation linéaire est excellente, car elle permet d’être aussi précis à grande distance qu’à courte distance, et à ce jeu-là aucune autre technique de pêche ne peut en dire autant.

Pour moi c’est la technique reine pour pêcher n’importe où aussi bien pour prospecter précisément de grandes étendues d’eau que sur des postes de pêche ultra réduit / encombré.

Je réserve la pêche au drop shot, statique, sur les mini strike zone, sur lesquelles les carnassiers sont positionnés presque au centimètre près, embusqués entre 2 branchages où il serait mission impossible de faire traverser le moindre leurre sans risquer de l’accrochage.

Enfin chaque fois que je pars pêcher au leurre, du bord en bateau ou en float-tube, j’ai systématiquement une canne drop shot, montée,  à côté de moi, me permettant dans les conditions de pêche les plus difficiles, de faire la différence !

Quitter la version mobile