Pêche au leurre souple permet de prendre la majorité des poissons d’eau douce et mer.

La pêche au leurre souple est ludique on se compose une large collection de leurres économique pour faire face aux conditions rencontrées. Pour cette pêche aux leurres, on utilise des poissons nageurs ou d’autre techniques de pêche comme la pêche en linéaire.

Le poisson nageur à bavette, appelé jerkbait minnow, représente un petit poissons. C’est une aubaine pour les pêcheurs de carnassiers ou pour la pêche en mer du bar et du loup.

On adapte son type de leurre en fonction du poisson recherché (profondeur de nage, bruiteur ou silencieux, poids pour bien lancer).

Pour réussir la pêche des carnassiers on prospecte un périmètre riche en prédateur pour inciter à l’attaque. Le leurre stimule l’agressivité des carnassiers.

Bref, la pêche à gratter est une technique de pêche au leurre souple efficace en animant par petits bond le leurre, monté sur une tête plombée.

Pêche au leurre souple : les différents modèles de leurres, lequel choisir ?

D’abord, ce qui est passionnant dans la peche au leurre souple est le nombre élevé de modèles proposés sur le marché qui permettent de s’adapter aux poissons. Il en va de même avec la couleur et profondeur de l’eau autant que le type de proie trouvée sur la zone pêche. 

IL existe plusieurs formes et types de leurres souples. Pour conclure, voici un classement des six catégories de leurres souples

  • Pêche au leurre souple grub (twist, twister virgule)

D’abord, ce modèle de leurre souple est connu de la plupart des pêcheurs aux leurres. Il présente un corps droit, annelé, terminé par une queue souple en forme de virgule. Il ressemble à une flagelle mobile une fois en action de nage. Ce type de leurre souple est tout terrain pour la pêche au leurre souple. Il permet capturer de la perche près de la surface ou d’obstacles végétaux. On le monte sur une tête plombée légère.

Pour la pêche sur le fond en fleuve et canal, le grub est génial pour la pêche du sandre. Ses propriétés finesses de déplacement d’eau font la différence quand les conditions de pêche sont difficiles. Particulièrement lorsque les carnassiers boudent d’autres modèles plus vibrants, plus tapageurs.

Enfin, un gros grub monté sur une tête plombée ronde ou sabot est un super montage pour la pêche au leurre en mer.

  • Créature, ver, écrevisse (worm, craw)

Premièrement, ces leurres souples sont imitatifs de créature terrestres. On les utilises pour la pêche au leurre souple du brochet, sandre et black-bass. Il n’est pas rare qu’un silure ou une grosse perche ne rechigne ce genre de proie au cœur de l’été. On choisi un montage texan, pour animer près d’obstacle végétaux (cover hacking végétal).

Pour la pêche dans des lieux riches en écrevisses (lac de mequinenza) la pêche au leurre souple avec une écrevisse est une technique de pêche aux leurres efficaces. Cette approche promet de nombreuses attaques de sandre, dont il se nourrit en exclusivité dès qu’il en trouve en grand nombre sur son habitat.

Les vers et créatures sont rentables pour la pêche au leurre souple du black-bass et du brochet. Enfin on utilise un montage sur un hameçon texan plombé (carolina rig) ou sans plomb (weightless texan).

Autres techniques et utilisations de ce leurre souple

Pour commencer, on peut utiliser un worm avec un hameçon wacky piqué au milieu du leurre souple. Le but est de proposer une nage inhabituelle, sur le côté. Ceci permet de surprendre des carnassiers éduqués à d’autres leurres. C’est une technique de pêche au leurre souple rentable quand la pression de pêche est importante.

Le leurre souple lézard ou créature s’anime le long de roselières ou des berges au printemps et été. C’est sur ce type de zone qu’ils sont excellent au milieu du cover végétal. Il est une proie facile pour le black-bass et le brochet, pensez-y !

Il est rentable de pratiquer la pêche au leurre souple avec de petits créatures, en mer. On cible les sparidés (sars, grosses daurades et pageot) qui en raffolent. La meilleur animation leurre (nage de leurre) est un maniement en douceur, par petits bonds sur le fond.

On monte ce type de leurre sur une tête plombée rond (plomb spid) pour les zones et postes de pêche dégagés. Enfin, on utilise un hameçon texan en cas de zones rocheuses où les accrochages sont trop fréquents. 

  • Finesse shad

Pour commencer, ce leurre souple est le complément du shad (forme de poisson) lorsque les conditions de pêche sont difficiles. Ce qui est la cas lors de forte chaleur, poissons inactifs ou pression de pêche importante.

On utilise la pêche au leurre souple finesse shad pour le sandre lorsque ceux ci sont inactifs ou refusent un shad, qui propose des vibrations trop fortes.

La physionomie du finesse shad présente une proie longiligne proche de l’ablette. Ce profil permet de tirer son épingle du jeu pour la pêche aux leurres en eaux claires. Sur cette configuration l’ablette est omniprésente et devient le plat préféré du brochet, sandre, perche et silure.

La pêche au leurre souple en drop-shot est parfait avec un finesse shad qui a la particularité de prendre vie aux moindres mouvements d’eaux. Ceci le rend efficace sur les sandres boudant les leurres trop vibrants ou bruiteurs, une aubaine à exploiter !

Ce modèle est rentable sur une tête plombée sabot pour la pêche au leurre souple en verticale de nombreux prédateurs.

Pour conclure, une animation lente et planante autour de fonds meubles et épaves, permettent d’être  régulier sur le pageot, sar, lieu, bar et morue. 

  • Shad

Premièrement, voici le modèle le plus connu pour la pêche au leurre souple en France!

On trouve plusieurs variantes de formes et coloris. Certains sont remplis d’attractant pour permettre au carnassier de garder le leurre plus longtemps en gueule et assurer un bon ferrage.

Je me sers du shad pour la pêche au leurre souple en verticale, au lancé ramené. On prospecte toutes les hauteurs d’eau en récupération linéaire ou en pêche dite power-fishing. Cette dernière permet de peigner de larges espaces (zone et poste de pêche). Ceci pour localiser la présence de carnassiers actifs ou non. Enfin ce leurre polyvalent permet d’affiner son approche au bord de l’eau.

Quel montage et comment se servir du shad ?

Premièrement, on le monte sur une tête plombée de forme poisson pour la pêche du bar au leurre souple en traction. Cette technique se fait en une série de traction ample, et régulière, au dessus de l’épaule. On fait décoller le shad de 1 à 2 mètres au dessus du fond, pour le raccompagnez vers le fond.

Cette approche permet de prendre d’autres poissons de méditerranée comme le denti, de grosses rascasses et pagre.

On monte un leurre souple de forme shad sur une tête plombée de forme poisson. Ces têtes plombées sont concaves pour s’adapter à un shad prédécoupé. Néanmoins de nombreux shad ne sont pas prédécoupés ou possèdent une tête. Pour cela une astuce simple et efficace consiste à utiliser un bouchon d’aérosol quelconque pour découper proprement le shad. Il ne reste plus qu’à l’adapter pour la pêche au leurre souple sur une tête plombée de forme poisson.

Une astuce pour la pêche au leurre souple avec un shad, qui donne d’excellents résultats sur le brochet est de monter le shad sur une tête plombée très légère. Ceci afin de faire planer le shad durant sa descente, étant très ralentie par l’effet battoire de sa caudale (queue). L’effet est accentué par la tête plombée très légère. Finalement, cette technique est également redoutable sur le bar (loup en mer dans profondeurs raisonnables de 15 mètres, en l’absence de courant. 

Pêche au leurre souple : les têtes plombées, comment et laquelle choisir ?

Tout d’abord, pour réussir une partie de pêche il faut une bonne gamme de différents modèles, tailles et couleurs. On ne peut improviser une réussite sans une collection minimum de plusieurs têtes plombées.

Enfin, les têtes plombées actuelles se regroupent dans différentes formes.

  • Tête plombée ronde (plomb spid)

Pour commencer, il s’agit de la plus universelle des têtes plombées. Elle s’adapte sur la majorité des formes de leurres souples, son profil rond ne bride aucune forme de leurre souple. Elle permet des animations en récupération linéaire ou une prospection verticale dans des profondeurs raisonnables.

Enfin, on trouves plusieurs tailles d’hameçons dans cette famille de tête plombée faite pour la pêche au leurre en eau douce et mer. 

  • Tête plombée sabot (pêche verticale)

Premièrement, ce type de tête plombée sabot vient des états-unis sur le fameux modèle Erie Jig. On se sert de cette tête plombée pour la pêche verticale. On pratique la pêche au leurre souple en verticale en fleuve depuis un bateau pour la pêche du sandre et silure. Pour la mer, cette technique de pêche au leurre souple en verticale est adaptée au pagre, denti et mérou.

Un des éléments de réussite de la pêche au leurre souple en verticale est bien entendu l’utilisation de l’échosondeur. Pour conclure, l’électronique embarquée vous communique de précieuses informations sur votre zone ou poste de peche aux leurres.  

  • Tête plombée texan (texas jig head)

D’abord, cette tête plombée est idéale en eau douce pour la pêche au leurre souple créatures, écrevisses, vers. Elle est parfaite avec un finesse shad pour prospecter les abords de nymphéas, roselières et herbes aquatiques. Ces zones sont peuplées de brochet, black-bass et perche.

Les petits modèles au fort piquant sont impeccables pour la pêche au leurre souple en mer de poissons de tailles raisonnable (jusqu’au kilo). Bref, elle est parfaite aussi pour animer de petites créatures sur des fonds encombrés. 

  • Tête plombée darting

Pour commencer, ces têtes servent pour la pêche au leurre souple en mer pour animer un leurre souple finesse shad (à la gomme raide). Se peut être un anguillon pour lui faire parcourir une nage en zig-zag du fond vers la surface, résultat garantie sur de nombreux prédateurs mer !

Pour conclure, cette tête plombée convient pour la pêche au leurre souple en rivière pour le sandre en période de chasses sous la surface de l’eau ou en pêche windo.

Quitter la version mobile