Le matériel pour gros brochets

Premièrement la pêche aux gros leurres (big-bait) est une pêche spécifique comportant des avantages comme des défauts. Elle permet de sélectionner les gros poissons. Lorsque je parle de gros leurres, j’entends par là, tout leurre compris entre 50 et 120g pour les plus gros. C’est à dire des leurres minimums de 20 cm. Ce type de grand leurre est spécifique à la pêche des gros poissons. Nous ne rappellerons jamais assez l’adage gros leurre gros brochet !

Pour pêcher aux gros leurres, il faut donc utiliser un matériel bien adapté, c’est-à-dire, une canne, un moulinet et un fil capables de supporter l’animation de tels leurres ! Pour cela, je vous préconise un ensemble casting pour la pêche au brochet. Un ensemble spinning vous donnera des douleurs au cours d’une journée de pêche à force de jeter un poids aussi considérable. La canne doit avoir une grande réserve de puissance afin de maitriser au mieux ces gros leurres et le moulinet doit être fiable car il doit tracter une grande masse dans l’eau. Au niveau du fil, il doit lui aussi être fiable mais aussi d’une grande résistance et ayant une bonne résonnance. Pour cela, la tresse trouve son plein emploi. Enfin avec tout cela vous êtes prêt à pêcher.

Gros leurres : quel poisson ?

D’abord la pêche aux gros leurres permet de pêcher différemment et ainsi de déclencher l’attaque des gros carnassiers de nos eaux tels que les gros black bass, brochets, silures et sandres. Et ce n’est pas l’expression « A gros leurres, gros poissons » qui me contredira bien que des cas de figures inverses peuvent se produire.
Enfin dans cet article, je prendrai l’exemple du brochet qui est un poisson assez recherché avec des gros leurres.

Pêchez le brochet aux gros leurres

Tout d’abord le brochet est un grand prédateur, présent dans les lacs, étangs et rivière de seconde catégorie. Il est plutôt bien représenté sur l’ensemble de notre pays. On dit souvent que le brochet attaque tout ce qui bouge et qu’il ne pense qu’à manger. Il y a une part de vrai et de faux dans cette histoire. En effet le brochet à certes un gros appétit, mais il prend un facteur en compte lors de la quête de son repas : le rapport dépense/apport.

Le brochet a pour objectif de dépenser peu d’énergie et d’attraper une grosse proie lui apportant beaucoup de calories. Et c’est dans ce cas que les gros leurres interviennent. Ils représentent pour le brochet une grosse bouchée et lorsque l’on anime un leurre à vitesse réduite. Pour conclure le brochet n’a que peu d’effort à fournir pour s’en saisir.

Gros leurres: animation leurre

Premièrement dans la famille des gros leurres, on peut retrouver par exemple de gros swimbait ou jerkbait de plus de 100g. On trouve des leurres souples de plus de 20cm. Et pour chaque leurre une profondeur de nage. Les poissons nageurs sont principalement faits pour pêcher les premières couches d’eau ou descendre un peu plus sous la pellicule. Les leurres souples (lorsque qu’ils sont équipés de têtes plombées) sont eux plus dédiés pour la pêche près du fond.

Or une fois toute cette théorie achevée, il faut passer à la pratique.

Dès qu’on repère un poste à brochet et qu’on veut l’aborder avec des gros leurres. il faut prendre plusieurs paramètres en compte. La profondeur, l’encombrement et la saison. En fonction de la profondeur, on prendra un gros leurre soit souple soit dur.

Si les brochets se tiennent au fond, on préconisera les gros leurres souples fortement lestés. Au cas où les brochets chassent dans les premiers mètres sous la surface on utilisera un gros poisson nageur avec une animation plus ou moins rapide selon l’humeur des poissons. Si c’est un poste à brochet encombré, on utilisera un gros leurre qui limitera les risques d’accrochage. Un gros leurre souple sur un montage texan est une arme fatale sur les brochets positionnés dans des branchages. Ensuite, la saison est aussi un facteur déterminant sur l’activité des brochets. L’hiver, leur organisme est ralenti par le froid est donc ils se tiennent près du fond et limite leur déplacement et au contraire, l’été, ils se positionnent dans les premiers mètres sous la surface est n’hésitent pas à chasser dans les bancs de poissons blancs.

En conclusion vous avez toutes les cartes en main pour traquer les carnassiers aux gros leurres, essayez tout ça !

Quitter la version mobile