Pêche du brochet au jerkbait: comment bien pêcher ?

Pêche du brochet au jerkbait : sans doute l’une des meilleurs technique de pêche des gros brochets que l’on peut pratiquer avec un lipless jerk (sans bavette). On la pratique aussi avec le poisson nageur à bavette appelé jerkbait minnow. Ces deux modèles peuvent être flottant, coulant ou suspending.

L’animation en twitch et jerking se compose de coups de scion pour animer le jerkbait. Ce type de leurre prend le dessus sur les leurres souples en eaux claires, en plans d eau peu profond surtout l’hiver. Un peu à l’image du walking the dog au stickbait, le jerkbait lipless évolue de la même façon plus ou moins proche de la surface de l eau.

A partir de tirée dépassant les 50 cm, du scion de la canne, on parlera de jerking, en dessous il s’agit de twitch, plus courts et subtils. La canne spinning est à conseiller pour le jerkbait minnow (leurre dur à bavette). Un ensemble casting est bien plus confortable et efficace pour l’animation de gros lipless jerkbait à jerker.

Bref, découvrons la pêche du brochet au jerkbait ensemble dans cet article.

Quand pêcher au leurre les gros brochets en étang ?

Premièrement, la pêche du brochet au jerkbait se pratique tout au long de l’année en étang, lac, rivière et fleuve en dehors des dates de fermeture pour la protection du brochet durant sa fraie reproduction.

Le pêche du brochet au jerkbait est efficace tout au long de l’année pour peu que l’on prenne soin d’emporter avec soi une bonne quantité de leurre dur jerkbait de différentes tailles, poids, formes et propriétés.

Pour la pêche du brochet au jerkbait sur des zones encombrées au dessus d’herbiers ou le long de bois morts ma préférence va sur les modèles flottants et peu plongeants qui ont la faculté d’évoluer sub surface ou entre deux eaux à faible profondeur qui sont des proies idéales pour provoquer le brochet sur ses zones de chasse et repos.

Par moment où les carnassiers descendent dans les couches d’eaux inférieures pour trouver des températures plus stables, on va axer notre pêche du brochet au jerkbait avec des modèles à bavette longue (longbill minnow). En conclusion ces leurres ont la particularité d’entrer en plongée au premier tour de manivelle, gage de réussite pour cibler les gros brochets postés près du fond.

Pêche du brochet au jerkbait: quelles sont les meilleures couleurs de leurres et comment choisir ?

Pour commencer, comme le reste de votre collection de leurres à brochet la pêche du brochet au jerkbait n’échappe pas à la règle. Ceci avec un très grand nombre de coloris leurre (couleur). Il ne faut pas non plus se perdre dans ce choix et ne sélectionner que l’essentiel.

Afin de choisir les meilleurs coloris leurre pour la pêche du brochet au jerkbait on se base sur trois couleurs essentielles. Parmi elles, une tonalité naturelle, une couleur flashy (fire tiger, orange) et une couleur passe partout (ayu). Bref, cette sélection permet d’être régulier pour la pêche du brochet au jerkbait.

Pêche du brochet au jerkbait: comment animer ces leurres durs ?

D’abord, la technique de pêche du brochet au jerkbait demande une remise en question de son approche.

On varie les animations leurres au cours de la journée. Ceci d’une récupération linéaire avec pause (stop and go) à une animation de nage ponctuée de jerk et twitch. Cette dernière désaxe le jerkbait minnow sur lui-même. C’est un signal de proie en détresse, qui fonctionne pour la pêche du brochet au jerkbait.

Si vous utilisez un jerk lipless sans bavette coulant, de belle taille, la meilleure animation reste le twitching. On l’obtient par des petites tirées de la point de la canne. Il permet de ramener le leurre sur un trajectoire en zig-zag. Cette animation donne l’impression d’une proie en fuite, cible de choix pour les gros brochets.

Le brochet optimise son ratio déplacement / alimentation surtout sur les gros sujets. Pour conclure, ce type de leurre est efficace en rivière et étang où les gros poissons blancs cohabitent avec les gros brochets.

Pourquoi choisir cette technique de pêche des gros brochets ?

En premier, la pêche du brochet au jerkbait est comme la pêche au souple shad, la base de la pêche du brochet. Cette technique est efficace pour sa simplicité de mise en œuvre. Cette approche à la capacité de couvrir de larges étendues d’eaux. Ceci pour localiser en un temps réduit les brochets actifs de votre zone de pêche.

Différents modèles permettent de varier, on prospecte avec des leurres du moins plongeant aux plus plongeants.

Avec cette approche on procède par élimination pour rendre efficace la pêche en un temps record. On décèle à quelle profondeur d’eau se tiennent les carnassiers au moment de la session de pêche du brochet.

N’oubliez chaque détail a son importance comme la couleur ou la nage d’un leurre. Cela peut changer d’un instant à l’autre. Bref, emportez avec vous suffisamment de modèles et coloris pour faire face à toutes les conditions de pêche.

Quitter la version mobile