Pêcher au crankbait: comment bien pêcher au crank ?

pêcher au crankbait

Pêcher au crankbait à longue bavette permet d’atteindre les couches d eaux profondes. La profondeur de nage, proche du fond, est atteinte avec le modèle deep runner aussi appelé deep diving.

pêcher au crankbait

Un modèle shallow runner est destiné pour prospecter rapidement les zones peu profondes. A ce titre utiliser une canne d’action régular ou moderate fast sera l’action la plus adaptée à ce type de leurre. Les cannes en fibre disposent d’un « nerf » adapté à cette pêche.

On trouve des modèles à bille bruiteuse mais aussi des modèles silencieux sur les zones à forte pression pêche.

Si vous utilisez un crankbait de temps en temps, un modèle flanc plat dit flat runner, est idéale. Efficace en animation lente à rapide pour les eaux claires où le poisson est souvent difficile. C’est un modèle passe partout pour la pêche au crank (leurre crankbait). Il existe aussi des modèles ne dépassant pas 50 cm de profondeur de nage, ce sont les super shallow runner.

Utiliser un crankbait est une des techniques pour pêcher de large zone. C’est la technique du powerfishing. Celui-ci consiste a pêcher rapidement pour trouver la profondeur où sont les prédateurs.

Cette technique peut faire des cartons même depuis le bord. Pour les petits crank ne dépassant pas 7 gr une canne spinning est un bon choix. On l’utilise avec une récupération lente à moyenne.

La pêche au crankbait c'est quoi ?

pêcher au crankbait

Premièrement, ce poisson nageur à bavette plus ou moins longue plonge à des profondeurs de quatre mètres et plus.

La culture de pêcher au crankbait vient d’Amérique où elle est rependue. Les cannes utilisées pour pêcher au crankbait peuvent être casting ou spinning. Une spinning fait ressentir trop fortement les vibrations du leurre crank dans le blank de la canne. Ceci peut proquer des douleurs de poignet après une journée entière à pêcher au crankbait.

Pour conclure je vous conseille vivement un ensemble casting, bien équilibre avec un moulinet au ratio 70 cm au tour de manivelle.

Pêcher au crankbait: technique Bottom Tapping, utile ou pas ?

deep runner longue bavette poisson nageur eaux claires pêcher au crank couches d eaux profondeur de nage 50 cm shallow runner canne spinning utilisez un crankbait prospecter rapidement modèles silencieux

D’abord, lorsque l’on va pêcher au crankbait une technique utilisée pour débusquer les prédateurs de fond est le Bottom Tapping.

Cette technique consiste à faire taper la bavette du crankbait sur le fond. Cet impact le fait rebondir, imitant une fouille de poissons blanc. Le Bottom Tapping est réputé pour pêcher au crankbait et prendre des poissons tels que les gros sandres.

Lors du bottom taping, la bavette du crankbait joue le rôle de déflecteur. Elle permet de protéger les hameçons triples, ce qui en fait un leurre tout terrain pour les endroits encombrés.

En effet c’est la bavette qui touche l’obstacle avant les hameçons, le crank est redoutable pour les zones d’herbiers et bois immergés. Ce sont des zones bien connus pour être de véritables sanctuaires à gros carnassiers comme les brochets, gros sandre et grosse perche.

Pour conclure la bavette du crankbait soulève des particules du fond, mimant un petit gardon en train de se nourrir.

crankbait cannes en fibre temps en temps flanc plat bille bruiteuse récupération lente utiliser une canne

A chaque crankbait sa couche d'eau

Pour commencer, on se rend compte qu’il n’y a pas seulement des leurres plongeants à des profondeurs folles. Il existe aussi certains modèles restant dans les premières couches d’eau. Pêcher au crankbait est intéressant pour prospecter la plupart des couches d’eau, pour localiser les poissons actifs.

En conclusion pour faire face à toutes les conditions pêche un assortiment de 3 types de crankbait sera idéal.

pêcher au crankbait

Un crankbait bruiteur ou silencieux ?

Tout d’abord, pour bien pêcher au crankbait on choisir des modèles silencieux ou bruiteurs.

Pêcher au crankbait silencieux peut être redoutable sur les poissons éduqués ayant l’habitude de voir des leurres bruiteurs. A l’inverse pêcher au crankbait bruiteur peut déclencher des attaques réflexes de poissons grâce aux billes produisant une sonorité très agressive.

On se rend compte que les sonorités graves sont les plus efficaces pour les gros brochets. Choisir un crankbait avec cette sonorité est idéal pour pêcher les brochets records au cœur de l’hiver.

Inversement les sonorités cristallines (billes en verre) sont les meilleurs pour les perches et sandres, sensibles à cette signature sonore.

Pour conclure n’oubliez pas de bâtir votre collection de crankbait avec différentes sonorités qui peuvent vous sortir de journée de pêche difficile.

meilleur crankbait digital squad fishing

Pêcher au crankbait: les espèces de poissons ciblées

Premièrement, il est possible de prendre la plupart des carnassiers comme le silure, perche ou brochet. Mais pêcher au crankbait permet de prendre de beaux chevesnes et truites s’y elles sont présente sur votre parcours de pêche.

Pour pêcher au crankbait du sandre il est préférable de prendre des leurres non-bruiteurs avec des coloris naturels. On utilise la technique du Bottom Taping. Le sandre est un poisson de fond mais il n’est pas rare qu’il puisse attaquer un crankbait nageant à 1mètre sous la surface.

Pêcher la perche au crankbait nécessite une sélection de petit crankbaits bruiteurs.

Le brochet peut attaquer la plupart des leurres mais le crank est redoutable lorsqu’il est actif.

Pour conclure sur une base de différents coloris, sonorité et profondeur de nage quelques crank permettent de réussir une journée de pêche.

comment pecher aux leurres