Pêcher le brochet au swimbait: comment pêcher au gros leurre?

Pêcher le brochet au swimbait se fait avec un matériel adapté à la pêche des gros poissons. On distingue dans cette catégorie de hard swimbaits les glide baits et les lipless baits. Cette catégorie aussi appelée Big bait est sur mesure pour la pêche de jolis brochets en eau douce, grâce à leur action de nage.

Ils sont parfait en eau claire là le poisson nageur et les leurres souples ont plus de mal à intéresser les gros brochets.

Quel matériel utiliser pour pêcher le brochet au leurre articulé ?

D’abord, pour bien pêcher le brochet au swimbait je vous conseil de ne pas lésiner sur le matériel qui doit être puissant.

Ce cahier des charges pour aussi bien lancer de gros leurres que de venir à bout d’un beau brochet.

Pêcher le brochet au swimbait se pratique en étang et rivière du bord. On choisi une canne d’une longueur idéale de 2 mètres, tout à fait acceptable depuis un bateau pour pêcher le brochet au swimbait.

La ligne se compose d’une tresse et d’une tête de ligne en fluoro carbone de cinquante à soixante dix centièmes.

La pointe fluoro de gros diamètres pour résister à l’abrasion des 700 dents accérées du brochet.

Pour conclure, lorsque vous irez pêcher le brochet au swimbait, même si un swimbait ou bigbait articulé ne sont jamais vraiment engamé.

Quand pêcher le brochet ?

Premièrement, on peut pêcher le brochet au swimbait toute l’année bien qu’on note un pic d’activité pour pêcher le brochet au swimbait en automne et hiver.

Printemps / été offrent des températures d’eaux élevées qui contrairement aux idées reçues augmente l’activité alimentaire du brochet.

Il n’hésite pas à se nourrir plusieurs fois dans la journée. Notamment de belle proie, ce qui joue en notre faveur pour pêcher au swimbait.

Ce type de leurre propose des tailles de quinze à vingt-cinq centimètre et plus.

Il n’y a pas d’horaires pour bien pêcher au swimbait, bien que le pic d’activité alimentaire du brochet en hiver se situe aux heures les plus chaudes.

A contrario je vous invité à pêcher le brochet au swimbait aux premières et dernières heures du jour au coeur de l’été. Enfin, c’est à ce moment où le brochet devient moins méfiant avec la baisse de la luminosité !

Comment animer (faire nager) un leurre swimbait bigbait articulé ?

Premièrement, d’une façon générale on peut dire que pour pêcher le brochet au swimbait on se sert de 2 animations leurre.

Ces animations sont linéaires et stop and go (animation linéaire avec une courte pause).

Pour bien pêcher le brochet au swimbait je vous conseil d’alterner ces deux animations jusqu’à enregistrer la première touche.

On peut mélanger les deux animations au cours d’un même lancé qui permet de trouver la meilleur animation leurre du jour.

Pêche le brochet au swimbait en animation linéaire consiste à mouliner à vitesse régulière. On prend soin de le faire passer le long des meilleurs postes : arbres noyés, pile de pont, haut fond, cassure, arrivée d’eau.

La seconde animation pour pêcher au swimbait consiste à adopter une nage de leurre en stop and go. Après avoir récupéré le swimbait (bigbait ou gros leurres articulé) on marque une pause.

La pause le fait resté stationnaire si le modèle est suspending, ou remonte lentement vers la surface (si flottant).

Cette animation de leurre permet de tirer son épingle du jeu dès qu’on aperçois un suivi de brochet n’attaquant pas. La pause du leurre mais surtout le re-démarrage accentue la vision d’une proie blessée.

En bref, une proie facile à attaquer pour le brochet qui est une des clés de la réussite pour le faire succomber.

Bien pêcher le brochet au swimbait: quel leurre choisir ?

Premièrement, avant de partir pêcher le brochet je vous conseil de vous équiper de plusieurs modèles de tailles et couleur (coloris).

Ceci pour faire face aux différentes situations rencontrées au bord de l’eau.

On prospecte les postes de pêche au brochet avec un swimbait de quinze centimètres en stop & go et linéaire.

Puis on augmente la taille des leurres tous les quarts d’heure pour finir la prospection par les plus gros leurres.

De cette façon on ne laisse rien au hasard, éléments à exploiter avant de changer de coloris.

Ce qui compte le plus pour réussir au swimbait sont les déplacements d’eaux bien plus que le coloris.

En conclusion, Pêcher le brochet au swimbait n’est pas une technique de pêche compliquée elle offre des sensations exceptionnelles.

Quitter la version mobile