Poisson nageur: comment pêcher au leurre dur ?

poisson nageur

Poisson nageur : c’est un leurre dur qui présent différentes catégories comme le jerkbait minnow mais aussi le crankbait.

C’est un leurre qui s’utilise aussi bien pour la lancer ramener au brochet que pour la pêche en mer du bar (loup).

A l’instar des leurres souples, un poisson nageur est prêt à pêcher et propose différentes mécaniques de nage bien régulière, que l’on adapte en fonction du type de leurre (coulant, flottant, bavette longue…).

Le poisson nageur flottant jerkbait minnow est le digne représentant de cette famille de leurres. A present parlons de la pêche aux leurres de cette famille versatile et efficace.

Poisson nageur jerkbait minnow : les densités

poisson nageur jerkbait spring minnow digital squad

Pour commencer le jerkbait minnow est sans doute le poisson nageur à bavette le plus connu c’est aussi le plus polyvalent en toute condition.

Il existe différents profils (slim, ventru, longiforme, …) avec une mécanique de nage adaptée, en fonction de la zone et du carnassier recherché.

Le jerkbait minnow a dans son escarcelle de propriétés, 3 types de densité.

Le basique est, la densité flottante, qui sert pour la pêche en Power fishing dans les zones shallow, peu profonde. Au moment de la pause, la densité flottante permet au jerkbait minnow de remonter vers la surface.

poisson nageur jerkbait nage stop and go

C’est à peu de chose près, ce que fait un poisson en train de mourir. En conclusion c’est une aubaine pour la pêche des carnassiers, ces derniers ciblant toujours des proies moribondes.

Leurre suspending

Premièrement, cette densité se caractérise par un leurre qui reste stationnaire, suspendu, comme assis entre 2 eaux, au moment de la pause.

Cette densité est excellente pour les eaux claires mais aussi pour les parcours à forte pression de pêche, elle permet de faire des pauses assez longues en laissant le leurre immobile.

C’est un facteur déterminant sur les poissons lunatiques qui prennent leur temps avant d’attaquer.

Grâce à la densité suspending on peut prospecter plus longtemps une couche d’eau sans remonter trop vite, ce qui serait le cas avec une densité flottante inadaptée pour cette pêche.

Enfin la densité sinking, ou coulante, propose les distances de lancer les meilleurs grâce au poids du jerkbait minnow.

La densité coulante permet au leurre de descendre la couche d’eau à la pause. On développe une approche compte à rebours, qui permet d’évaluer la profondeur à laquelle le leurre se trouve après immersion.

poisson nageur coulant jerkbait nage stop and go

On commence par déposer le leurre délicatement à la surface de l’eau, devant soi pour compter le nombre de secondes qu’il faut pour parcourir un mètre.

Une fois cette donnée en notre possession, si un leurre met 2 secondes pour parcourir 1 M, lors de votre lancer 10 secondes avant qu’un leurre touche le fond signifie que le poste a une profondeur de 5 M.

La subtilité avec la technique compte à rebours est de retirer une à deux secondes pendant la coulée du leurre, qui permet de pêcher 30 à 40 cm au-dessus du fond. Cette technique est parfaite pour la pêche du sandre mais aussi des autres carnassiers dès que les températures baissent.

Enfin avec un assortiment de différentes densités à longueur de bavette égal, on a déjà un large terrain de jeu pour couvrir de nombreuses situations.

Poisson nageur à bavette: quelle bavette choisir ?

meilleur leurre bavette minnow peche gros brochet

Tout d’abord la bavette fait partie intégrante du jerkbait minnow, elle a deux fonctions que sont mécanique et profondeur de nage.

En isolant le design d’un jerkbait minnow, la simple orientation de la bavette donne une mécanique très différente. L’efficacité d’un jerkbait minnow est essentiellement sa capacité à être twitché ou jerké.

On fait la différence entre un twitch et un jerk par la puissance de la tirée.

Un twitch correspond à une courte distance de 5 à 20 cm, imprimé par le scion de la canne, elle est subtil et adaptés sur des poissons inactifs ou sur un poste précis.

L’animation en jerk est plus ample et exécute une tirée du scion de la canne, d’ une distance de 50 cm à 1 M.

L’utilisation du jerkbait minnow se fait en linéaire, comme outil de prospection rapide pour le Power fishing. Néanmoins toute l’efficacité de ce leurre se dévoile quand on le twitch ou le jerkons.

jerkbait minnow bavette twitch jerk lineaire pause stop and go

Ces 2 animations permettent de faire faire au leurre des écarts latéraux, alternatifs, mimant à la perfection une proie désorientée, malade, rapidement identifée par les poissons carnassiers.

Les modèles à twitcher ou jerker, possèdent un angle de bavette ouvert à 45° et une forme de goutte d’eau, caractéristique.

On trouve des bavettes plus élargies à leur base, en forme de trapèze, souvent positionnée avec un angle refermé, donnant une profondeur de nage plus importante.

Le jerkbait minnow a également la faculté de ne jamais décrocher en récupération, même rapide, ce qui lui permet de se faufiler entre les obstacles comme un poisson en fuite.

Un jerkbait minnow n’est pas à sous-estimer, c’est l’un des meilleurs leurres pour la pêche du brochet mais aussi du Black bass quand on sait bien s’en servir en jerkant ou twitchant.

Les autres leurres durs

D’abord la catégorie poisson nageur est par définition un leurre dur à bavette. Il peut être de forme variée.

comment choisir un leurre crankbait crank plongeant bavette longue

Le jerkbait minnow est connu pour avoir une ligne élancée, parfois étroite pour atteindre un cahier des charges précis, permettant aux pêcheurs de l’animer en twitch et jerk.

En contrepartie des formes plus rondes ouvre un autre standard de leurre que l’on appelle crankbait.

Le crankbait est un poisson nageur à bavette. Le jerkbait minnow propose de pêcher à différentes couches d’eau avec l’allure d’une belle ablette ou d’un Gardon. Finalement, le crankbait est le roi de la pêche en profondeur !

Longueur de bavette des leurres

D’abord on trouve différentes longueurs de bavette sur les crankbait, ils ont une densité flottante leur permettant de remonter à la surface lors de la pause.

Cette densité flottante permet au contact de la bavette sur le fond, en marquant une pause, de laisser au leurre le temps de surmonter l’obstacle sans s’accrocher.

peche au leurre crankbait crank stop and go

La longueur et largeur de la bavette vont fixer la mécanique de nage. Le crankbait nage en général avec un angle de 20/25° pour rejoindre le fond que l’on ressent dès que la bavette entre en contact avec celui-ci.

La bavette du crankbait joue le rôle de déflecteur, soulevant des particules du fond, à son contact, permettant de jouer de mimétisme avec un vrai poisson en train de se nourrir. La bavette permet de protéger les hameçons des obstacles.

Il y a 3 types de crankbaits : ceux qui pêchent peu profond appeler shallow runner, les médiums divers, qui pêche entre 2 eaux ou sur des profondeurs jusqu’à 2 M. Enfin les deep diver qui sont les leurres à bavette longue indissociable pour la pêche lac ou fleuve.

comment bien choisir crankbait leurre crank plongeant bavette shallow courte profondeur

A l’instar de la méthode countdown sur le jerkbait coulant, on utilise aussi le compte à rebours pour évaluer la profondeur du poste de pêche où se trouve le crank.

En conclusion le crankbait est un couteau Suisse, c’est le leurre à ne jamais oublier quel que soit le carnassier ciblé il vous le rendra !