Pour animer un leurre dur il existe différents types de leurres durs. Voyons ensemble les maniements de base et savoir comment bien animer un leurre dur pour la pêche. Ces rudiments sont élémentaires pour la pêche des carnassiers aux leurres.

On va souvent utiliser une vitesse de récupération précise par technique de pêche où l’on animera le leurre, par exemple un jerkbait minnow, par coups de scion. La famille des leurres durs est complète et permet une recherche méthodique des carnassiers par couches d’eaux.

Que ce soit pour une pêche linéaire au lever du jour en plans d eau ou sur d’autres poste de pêche nous parlerons du choix des modèles et vous expliqueront aussi certaines définitions : par exemple le jerkbait est un leurre. Ces bases à prendre en compte, pourront vous servir aux carnassiers tout autant pour la pêche de la truite.

Comment animer un leurre dur de surface type stickbait ?

Pour commencer il s’agit d’un leurre flottant dépourvu de bavette de forme baton (pencil). Il est reconnu comme le meilleur leurre d’été pour la pêche du brochet au leurre de surface.

On se sert du stickbait, leurre de surface pour la pêche du bar, loup, thonidés en mer. En eau douce le stickbait est idéal l’été pour la traque du brochet, black-bass et perche.

Pour animer un leurre dur stickbait on enchaine une suite de zig zag court (nage walking the dog). On peut espacer celle-ci (nage long slide). Il est aussi possible de faire  une récupération linéaire rapide à la surface entrecoupée de mini pause (stop and go). Cette approche est efficace pour la pêche du brochet en étang.

Enfin La règle d’or pour animer un leurre dur de surface est de ne jamais ralentir la récupération.

Vous remarquerez parfois un prédateur suivre de très près votre leurre juste avant de l’attaquer, au cas échéant il s’en désintéressera immédiatement.

Comment animer un leurre dur peu à moyennement plongeant appelé poisson nageur ou jerkbait ?

D’abord il s’agit bien choisir la taille d’un leurre. Les poissons nageurs sont armés d’une bavette de diverses longueurs, bien souvent orienté à 45° pour une nage optimale. C’est un leurre sur-mesure pour la pêche du brochet en linéaire.

Pour animer un leurre dur de ce style qu’on appel un jerkbait ou poisson nageur à bavette courte (short bill) ou bavette moyenne (Middle deep) l’animation de base est la récupération linéaire avec des phases de ralentissement et plus rapide, pouvant devenir par moment un stop and go avec des pauses nettes de très courtes durées. Il n’en faudra pas plus pour pêcher le brochet au jerkbait.

Comment animer un leurre dur, poisson nageur, à longue bavette (longbill minnow) ?

Il faut dire que ce type de poisson nageur se ramène en récupération linéaire ou en stop and go.

On l’utilise en pêche à la traine en linéaire derrière une ligne de traine afin de le faire nager plus profondément.

Animer un leurre dur à bavette longue se compose d’une récupération linéaire jusqu’à ce dernier touche le fond de sa bavette où deux alternatives s’offrent à vous:

1/Marquer une pause si votre leurre est flottant, le faisant remonter vers la surface pour décider les carnassiers l’observant au moment de son arrivée sur le fond.

2/Re-démarrer votre récupération linéaire afin qu’il nage au plus près du fond en soulevant de sa bavette les micro particules du fond, élément bien souvent décisif. Ce re-démarrage est efficace sur le sandre ou brochet l’hiver par eaux très claires.

Cette méthode est aussi valable en mer sur le bar et le loup sur des fonds sableux. J’inclue le crankbait à brochet qui se travail de la même façon que le longbill minnow avec une variante, du stop and go et linéaire: le bottom taping.

Comment animer un leurre dur vibration, lame vibrante ou lipless coulant ?

J’ai regroupé ces 3 types de leurres durs car on va animer un leurre dur de cette catégorie de la même façon.

1/En dent de scie (animation identique au mort manié pour le sandre): c’est une succession du comptage de nombre de secondes pour atteindre le fond, avec, ou non, une tirée (twich) effectuée toutes les 2 ou 5 secondes durant la descente du leurre.

2/En récupération linéaire: une fois que vous avez piqué votre premier poisson lors d’une animation en dent de scie, vous connaissez la profondeur de tenue des carnassiers ayant compté les secondes durant sa descente. Il ne vous reste plus qu’à poursuivre avec cette animation et récupération linéaire de votre leurre dur vibration au prochain lancé à partir du même nombre de secondes, positionnant votre leurre dur au même niveau d’eau lors de votre première prise.

Ces deux animations lame vibrantes sont également excellentes avec une cuillère à jigger.

Comment animer un rubber jig ou weedless jig ?

Un rubber jig est une tête plombée (peinte ou non) sur laquelle une jupe silicone à leurre est fixée, prenant vie par une suite de mini tremblement ou bonds effectués sur le fond, du plus bel effet sur la jupe silicone (rubber skirt).

Un modèle Weedless est un modèle possédant en plus une brosse carbone faite pour animer un leurre dur de type rubber jig entre les branches pour la pêche du black-bass, sandre, perche ou brochet.

Pour animer un leurre dur rubber ou weedless jig ou lance, on compte le nombre de secondes durant la descente pour connaitre la profondeur du poste, puis donnez de petits tremblements de la pointe de la canne sur place, le faisant tressauter et gratter le fond de sa tête, soulevant de fines particules énervant un carnassier proche.

C’est un leurre à utiliser à proximité du fond, on ne l’utilise jamais en linéaire sauf cas spécifique ou l’on fixe un leurre souple type shad directement fixé sur votre rubber ou weedless jig.

Comment animer un spinnerbait ?

D’abord ce leurre est le champion de la pêche du brochet, black-bass et gros sandres en milieux hostiles pour votre leurre !

On va animer un spinnerbait en récupération linéaire pour être efficace toute l’année.

Pour se faire au premier lancé comptez le nombre de seconde pour arriver au fond, ainsi au prochain lancé ôtez la moitié pour le faire évoluer à mi-hauteur d’eau pour une recherche du brochet.

Une autre animation efficace pour animer un spinnerbait est le linéaire lent appelé slow retrieve. Pour y parvenir lancé votre spinnerbait en restant concentré durant la descente. C’est un leurre efficace même pendant la descente où ses palettes tournent et sa jupe oscille grâce à la pression de l’eau.

Une fois le fond ressenti récupérer régulièrement en vérifiant par moment, par un relâché, que vous êtes juste au dessus du fond. En conclusion c’est une méthode extrêmement efficace sur le sandre, silure et brochet d’hiver !

Quitter la version mobile